À chaque Pâques, le même déroulement. J’achète tout à l’avance, prépare tout, et puis vient la détente tant attendue. Mes garçons viennent nous rendre visite, nous nous mettons à table, mangeons jusqu’à ne plus pouvoir, puis regardons la télévision en grignotant des amuse-gueules. Ainsi, il n’y a jamais eu de problèmes, jusqu’à l’année dernière. Bien sûr, il y avait des moments avec des ballonnements, mais qui passaient assez rapidement. Cependant, à Pâques et les jours suivants, je me sentais très mal.

Préparation repas de Pâques
J’éprouvais bien avoir mangé un peu beaucoup, mais personne n’ayant mal, je ne pensais pas avoir de graves problèmes d’estomac. En outre, je porte particulièrement attention à la qualité et la fraicheur des aliments, quitte à payer un peu plus. Les plats sont en général les mêmes chaque année. Bouillon de légumes au jambon fumé, jambon cuit, entrecôtes grillées, oeufs durs, choux farcis, oeufs Casino, roulade de viande hachée, salade de pommes de terre, gâteau au miel, mille-feuilles, et ainsi de suite. Nous aimons tous ces plats, et quoique ce soit trop abondant, nous exagérons un peu. Car durant les jours de fête, nous aimons nous permettre de temps en temps quelques petites folies.

Repas de Pâques

Bien sûr, je connais beaucoup de personnes se plaignant parfois d’un surplus d’acide gastrique, mais étant donné que nous mangeons normalement et équilibré, sauf lors d’occasions spéciales, je ne m’en suis pas vraiment souciée. Mais alors à Pâques, après le dîner, je ne pouvais plus dormir de la nuit.

Repas de Pâques

Mon estomac commença non seulement à brûler, mais je toussais constamment. Le lendemain, je mangeais moins, mais rien ne changea. Cela continua jour après jour, quoique Pâques était passé depuis longtemps et que j’évitais de prendre des snacks en regardant la télévision. Au bout de trois semaines, je commençais sérieusement à m’inquiéter d’avoir attrapé quelque chose.

Finalement, en suivant le conseil de mon mari et de mes enfants, je suis allée chez le médecin qui a présumé un reflux gastrique. Franchement, je n’ai d’abord pas compris de quoi il s’agissait. Puis il m’a dit que beaucoup de personnes identifiaient le reflux par les brûlures d’estomac, étant malheureusement juste un des symptômes. En fait, le problème se trouve dans le muscle orbiculaire de l’estomac qui pour une raison quelconque ne fonctionne pas correctement et ne peut retenir le reflux du contenu de l’estomac. L’acide gastrique irrite l’oesophage et la gorge, surtout quand je suis couchée, et provoque ainsi des quintes de toux. Il m’a alors prescrit un antiacide, tout en ajoutant qu’à long terme ce serait plus utile de manger plusieurs fois de petites portions, et de dormir avec la tête élevée.

consultation médicale

Inutile de décrire la manière dont j’étais choquée, surtout après m’avoir évoqué les risques éventuels, je me suis tenue aux consignes, mais ne pouvais malgré tout dormir pendant la nuit. J’élevais en vain de plus en plus ma tête, j’avais constamment des quintes de toux et des brûlures d’estomac. Je n’osais presque plus manger, et suis devenue ainsi de plus en plus faible. Entre-temps, je recherchais dans l’internet toutes les causes possibles de mes problèmes. Ainsi, je suis tombée un jour par hasard sur votre site et ai trouvé cet oreiller anti-reflux.

Je craignais d’une part que cela ne fonctionne pas, et d’autre part que ce soit un gaspillage d’argent, mais finalement, dans ma détresse, je l’ai commandé. Lorsque l’oreiller est arrivé, je l’ai tout de suite utilisé. Quel soulagement d’être allongée confortablement et de pouvoir enfin dormir. Au bout de quelques jours, mes symptômes nocturnes avaient disparu. Aucune toux et aucune douleur ne me réveillaient. Mon estomac se calmait enfin.  Je prête bien sûr plus d’attention à mes repas, en particulier à la quantité, et les derniers jours de Pâques se sont très bien déroulés. J’ai mangé de tout, mais en petites quantités, et pouvais m’assoir ensuite en toute tranquillité dans mon fauteuil. J’ai décidé alors, ces moments critiques étant surmontés, de vous remercier d’avoir développé cet oreiller. Il m’a vraiment beaucoup aidé. Je dois vous avouer que je l’ai toujours avec moi, peu importe où nous allons avec la famille.

Sommeil reposant

Malheureusement, de plus en plus de personnes avec des problèmes similaires consultent un médecin. Cette maladie, le reflux gastrique, se généralise de plus en plus. Elle est accompagnée de nombreux symptômes qui affectent notre vie et celle de nos proches. Le reflux gastrique se manifeste principalement la nuit, car en raison de la position horizontale, le contenu de l’estomac reflue plus facilement dans l’oesophage. Notez qu’un simple soulèvement de la tête n’entrave pas le reflux gastrique, mais peut même l’accentuer. Pour entraver d’une manière effective le reflux et ses symptômes gênants, un relèvement progressif de la taille à la tête doit être garanti, pour que l’oesophage reste droit et non plié.

Notre oreiller anatomique garantit cela et réduit sensiblement le reflux gastrique. Il assure non seulement une bonne position, mais aussi un sommeil détendu. L’oreiller anti-reflux est la clef contre le reflux.

Pour plus d’informations sur l’Oreiller Anti-Reflux d’Herbafill®

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 × quatre =